[vc_row el_position= »first last »] [vc_column] [vc_column_text el_position= »first »]

CIE HVDZ / GUY ALLOUCHERIE

www.hvdz.org


HISTOIRE

« Quelle claque! » dit Guy Alloucherie. C’est « La maison de la force » d’Angelica Liddell, texte et création hors norme par sa performance, son engagement, qui lui donne aujourd’hui l’envie de revenir au spectacle et au spectaculaire. Angelica Liddell raconte sa détresse de femme, sa position de femme dans la société, et tout passe par l’épreuve. Elle s’éprouve dans ce qu’elle dénonce, elle s’éprouve physiquement sur scène. Le spectacle est une adaptation du texte d’Angelica Liddell. Guy Alloucherie convie ici à nouveau, comme dans « Les Sublimes » ou « Base 11/19″, le cirque, la danse, le théâtre pour composer une pièce à plusieurs voix, où chacun des interprètes (neuf femmes et deux hommes) donne, par ses propositions, avec ce qu’il est, chair et corps au spectacle. Le sujet du spectacle n’est pas une histoire, c’est plutôt une exploration de soi ; comment aller au bout de soi, physiquement, moralement, pour offrir au plateau le mouvement le plus intérieur, une manière ultime, radicale, d’exprimer ressentis et sentiments, de parler de mort, d’amour, de vie; comment sublimer l’engagement, l’abandon…  » La force la plus grande est un profond désir  » dit Guy Alloucherie qui n’en a pas fini d’essayer de chercher, de creuser. Dans un décor familier de briques et de charbon, transgressifs accessoires de jeu, il met aussi, à sa façon, l’humain à rude épreuve. » C. Rognon


DISTRIBUTION

Mise en scène, scénographie Guy Alloucherie
Texte La Maison de la force – Tétralogie du sang d’Angélica Liddell traduit de l’espagnol par Christilla Vasserot édité par Les Solitaires Intempestifs

Avec Karine About, Mathilde Arsenault-Van Volsem, Camille Blanc, Céline Dély, Nadia Ghadanfar, Marion Hergas, Clémentine Lamouret, Dorothée Lamy, Anthony Lefebvre, Richard Pauliac et Sophia Perez

Création son Martine Cendre
Dramaturgie Didier Cousin, Martine Cendre
Chorégraphie Howard Richard
Images Jérémie Bernaert
Création lumières Pierre Staigre
Régie Générale Thierry Montaigne
Régie Plateau Christophe Guilloteau
Régie Son Simon Masson
Toile de fond réalisée par José Froment avec Crédit Photos Jérémie Bernaert, Maggie Delèglise


PRODUCTION

Le Bateau-Feu – Scène nationale de Dunkerque / Culture Commune – Scène Nationale du bassin minier du Pas-de-Calais / L’Hippodrome – Scène Nationale de Douai / Le Théâtre – Scène Nationale de Saint-Nazaire / Cie Hendrick Van Der Zee

Avec le soutien de la DRAC Nord Pas-de-Calais, du Conseil Régional Nord Pas-de-Calais et du Conseil Général du Pas-de-Calais


PHOTOS 

[/vc_column_text] [vc_gallery type= »image_grid » interval= »3″ onclick= »link_image » img_size= »400×300″ images= »3637,3636,3635″ custom_links_target= »_self »] [vc_column_text el_position= »last »]

Crédit photos Jérémie Bernaert


DOSSIER DE PRESSE


REVUE DE PRESSE

[/vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row]