COMPAGNIE JÉRÔME THOMAS

& COMPAGNONNAGE DU TRIO FAILLE

www.jerome-thomas.fr


LE PROJET

Installé au cœur de Parc de La Chartreuse, Le Cirque Lili, chapiteau de la compagnie Jérôme Thomas abritera un projet Cirque à l’Hôpital en partenariat avec Le Centre Hospitalier de La Chartreuse. Porté par la ARMO/ Compagnie Jérôme Thomas, avec le soutien de la DRAC ARS et de la Ville de Dijon, ce projet « Culture et Santé » a vocation à rendre accessible le cirque à des personnes atteintes de handicap psychique et à faciliter leur parcours de soin.
Parallèlement à ce projet principal, d’autres activités auront lieu dans le cirque, telles que des résidences d’artistes, des ateliers ouverts, des spectacles….
Les activités de la compagnie enrichissent ce partenariat avec l’Hôpital, avec notamment des résidences d’artistes.


© Christophe Raynaud de Lage  / utilisation soumise à des droits, contactez raynauddelage@gmail.com ou 06 74 49 57 68


©Xavier Cario / Projet Faille


COMPAGNONNAGE

TRIO FAILLE

Léa Leprêtre, Mart.he Richard et Johannes Holm Veje forment le Trio Faille. Dans sa configuration « horizontale » entre les trois artistes qui le forment (et leur désir de partager absolument leur place d’auteur sans prééminence de l’un(e) ou de l’autre) est aussi une occasion très intéressante de se confronter et de soutenir une démarche différente de celle qui a été celle de la Compagnie.

Ce compagnonnage et les échanges qu’il génère déjà et génèrera sont une étape de plus dans un parcours jalonné de beaucoup d’expériences diverses, aussi bien pour Jérôme Thomas en tant que directeur artistique que pour la Compagnie créée en 1992.

PROJET FAILLE

L’histoire que nous voulons raconter est celle d’individus vivant dans un monde qui les dépasse et les oppresse, qui se battent pour trouver un sens à leur existence. Nous dépeignons ainsi un majordome qui a tellement gommé ses émotions qu’il en devient statuesque, uniquement rappelé à son humanité par ses névroses maniaques. Il y a aussi ce-tte dj-ette bavarde qui crie l’amour, l’appelle dans son mégaphone. Et la veuve noire si triste et fanée qu’elle en devient monstrueuse, douleur d’un amant perdu, douleur de n’être plus qu’amertume. Un magicien aussi mauvais que pédant, des assistant-te-s qui commettent un homicide …

Il y a du foutraque car il y a un chaos. Chercher la faille d’un système établi c’est pousser les extrêmes et déconstruire. Nos personnages se sont détournés de la tiédeur infertile et font un pied de nez au politiquement correct.

©Jean-Christophe Boucher

 

DOSSIER

CALENDRIER
9 octobre 2021 – La Transverse de Corbigny
12 et 13 novembre 2021 – Cirque Lili à La Chartreuse de Dijon
10 et 11 décembre 2021 – Plus Petit Cirque du Monde de Bagneux
25 > 29 mai 2022 – Festival Gare au Gorille de Lannion
12 > 17 juillet 2022 – Festival d’Alba-la-Romaine de Bourg-Saint-Andéol


©Erwan