COMPAGNIE TOUJOURS APRÈS MINUIT


www.toujoursapresminuit.org


LE PROJET, LES INTENTIONS

Un peu comme des archéologues qui, soulevant une pierre, découvrent et mesurent l’étendue infinie du territoire à explorer, les membres de la compagnie Toujours après minuit « fouillent » l’œuvre de Gertrude Stein depuis de nombreuses années. Reprenant régulièrement ce chantier si particulier, les artistes marquent des arrêts ça et là, de surprise en surprise. Tout commence par le livre The making of americans. Mille pages rédigées entre 1906 et 1908, le livre n’est édité qu’en 1925.
Passant de la lecture au jeu, la langue de Stein est une véritable partition musicale. L’oralité de ces écrits révèle une musique, et sa rythmique étonnante, attractive, invite, de fait, à la chorégraphie. Voix et corps sont indissociables, les acteurs et les danseurs sont les interprètes de cette poésie sonore hors norme. En plus des sensations organiques, Gertrude Stein nous offre du sens, des sens et des pistes de réflexion qui surgissent comme autant de fulgurances poétiques insoupçonnées.
La famille, le sens qu’on lui donne, sa structure, sa mission, ses valeurs morales, esthétiques, politiques, ne sont pas les mêmes partout, les mêmes pour tous. Pourtant partout la famille s’organise et distribue les rôles à tenir aux membres qui la constituent. Pères, mères, sœurs et frères, cousins, nièces, épouses, maris, plus que des personnages de théâtre, sont des rôles-fonctions. Ils portent chacun un sens qui se nourrit de leur confrontation. Ils ont comme point commun d’avoir à vivre avec la famille, pour la refuser ou pour l’accepter, mais butant inexorablement sur son organisation, son idiome, ses silences, ses codes, ses légendes, ses lois, ses interdits. La famille devient alors, peut-être, la miniature d’autres mondes : le passé, l’avenir, la politique, la guerre, l’amour…


LA COMPAGNIE

Depuis sa naissance en 1997 la compagnie Toujours après minuit a réalisé de nombreux spectacles : El Como Quieres (1997), Personne ne dort (1998), Suite pour quatre (2000), L’Entrevue (2001), Rosaura (2002), Revue et corrigée, es menschelt… (2004), Epilogos, confessions sans importance (2004), Je te tue, tu me tues, le premier de nous tous qui rira… (2006), Récitatifs toxiques (2007), Galeria (2008), À la renverse (2008), Genre oblique (2010), Avant-propos, un récit dansé (2011), Change or die (2013), Coûte que coûte (2014), ¡Esmérate ! Fais de ton mieux ! (2015), Le bruit des livres (2016), Sisters (2016), Visites décalées à Chaillot (2017), À vue (2018), Portrait Gertrude Stein (2019). Les deux metteures en scène-chorégraphes sont également sollicitées pour réaliser des chorégraphies et/ou des mises en scène d’opéras. De 1999 à 2000 elles collaborent à la trilogie Monteverdi sous la direction musicale de Jean-Claude Malgoire ; en 2001, elles chorégraphient Madeleine aux pieds du Christ d’Antonio Caldara à l’Abbatiale au festival de la Chaise-Dieu, direction musicale de Arie Van Beck. En mai 2007, sous la direction musicale de Jean-Claude Malgoire, elles créent la mise en scène et la chorégraphie de Orfeo Ed Euridice de Gluck.


PRODUCTION

Texte : extraits de Américains d’Amérique de Gertrude Stein
Titre original : The making of americans
Mise en scène, chorégraphie, adaptation : Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth
Assistanat à la dramaturgie : Faustine Noguès
Assistanat à la mise en scène : Jessica Fouché
Scénographie : Emmanuelle Bischoff
Musique : Hugues Laniesse
Lumière : Guillaume Tesson
Costumes : Sylvette Dequest
Administration, Production : Véronique Felenbok
Chargée de production : Marion Arteil
Diffusion : Carol Ghionda
Presse : Olivier Saksik
Acteurs et danseurs : Jim Couturier, Louise Hakim, Théo le Bruman, Roser Montlló Guberna, Christophe Pinon, Brigitte Seth, Élise Vigier
Coproduction : Cie Toujours après minuit (production), Chaillot Théâtre national de la danse, Centre national de danse contemporaine d’Angers dans le cadre des Accueils Studio.
Résidence : Plateaux Sauvages – Paris
La compagnie est conventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Ile-de-France, la Région Ile-de-France et reçoit le soutien du département du Val-de -Marne


DOSSIER DE PRÉSENTATION


PHOTO

©Tristan Jeanne-Valès

CALENDRIER

Création / Répétitions :
23 > 30 sept 2019 • Usine Hollander, Choisy le Roi
1 > 26 oct 2019 • La Briqueterie, CDCN du Val-de-Marne
28 > 31 oct 2019 • Chaillot Théâtre national de la danse, Paris
Première :
21 novembre 2019 • Centre national de danse contemporaine d’Angers
Tournée :
22 > 25 janv 2020 • Chaillot Théâtre national de la danse
27 fév 2020 • Scène nationale d’Orléans

31 mars > 3 avril 2020 • Théâtre de la Croix Rousse – Lyon