La Compagnie du Bredin Laurent Vacher

www.compagniedubredin.com


L’HISTOIRE

Il y a des personnages qui vous marquent. C’est le cas pour moi avec Giordano Bruno, et ce depuis la création du spectacle « Des signes des temps » en 2002. Comment ne pas être fasciné par cet homme qui, mu par une force surprenante, a consacré son existence à tenter de comprendre les mystères de la terre et du ciel, en combattant jusqu’au bout l’obscurantisme de son époque ? Cette fois-ci, je veux raconter son histoire par la fin. À partir de ses récits et des archives, je veux reconstruire son ultime plaidoyer, alors qu’il oppose à ses juges la force de ses mots et la puissance de son raisonnement. Je veux raconter le parcours incroyable de cet homme. Son affrontement contre le dogme. Son errance, ses luttes et ses passions. Son incroyable obstination pour bâtir une pensée scientifique qui fait toujours référence aujourd’hui, une pensée moderne. Surtout, je veux que cette pensée devienne l’ambassadrice de nos rêves, de révolte et d’insoumission. Laurent Vacher


GIORDANO BRUNO EN BREF

Giordano, un jeune prêtre rebelle Riche de longues années d’étude et orgueilleux de son savoir, le jeune prêtre se heurte de front à sa hiérarchie, jusqu’à se faire répudier. C’est le début de l’exil, une route qui le mène à Genève, un chemin qui le conduit à se convertir au calvinisme, puis à Toulouse, et à Paris, où il devient activement philosophe (une discipline, qui au XVIème siècle inclut la physique, les mathématiques, etc..).

Bruno, visionnaire et philosophe Réfugié à Londres, sous la protection de l’ambassadeur de France. il rompt avec les philosophes anglais et travaille à l’élaboration du plus important de son œuvre. Il étudie et écrit « L’infini univers des mondes », une théorie sur la multiplicité des mondes, sur la modification probable des corps, donc des âmes. Il a l’intuition géniale que la terre n’est pas un centre mais une planète appartenant à un système, une planète douée d’une force interne, réactive à son évolution dans l’infini.

Le Nolain, réformateur Il quitte Londres, se réfugie en Allemagne et fréquente un temps le culte luthérien (qui finissent pas le chasser). Il est de plus en plus fasciné par la magie (terme qui regroupe alors toutes les anciennes croyances et la philosophie, taxées d’hérésies par le christianisme). Fort de ses certitudes et allant au bout de sa logique, il entreprend de tenter une réforme du christianisme « puisque le christianisme est le monde, changer le christianisme, c’est changer le monde ».

L’insoumis Son retour en Italie, à Venise, aboutit très vite à son arrestation par l’Inquisition et au transfert de son procès à Rome. L’Eglise lui laissera jusqu’à la fin une porte de sortie : l’abjuration. Le Nolain ne s’y résoudra jamais, tentera inlassablement d’attirer ses détracteurs sur le terrain de la science, mais sans succès. Il est finalement brûlé sur le bûcher totalitaire de l’Inquisition.


L’ÉQUIPE

Un spectacle de Laurent Vacher
à partir des textes de Giordano Bruno et des minutes de son procès.
avec Benoit Di Marco et Philippe Thibault (contrebasse)
Administration Véronique Felenbok
Diffusion Marie Leroy
Production Marion Arteil
Relations publiques Jessica Pinhomme


PRODUCTION

Une production : de la Compagnie du Bredin – Laurent Vacher
Co-production : Château Rouge – Annemasse
Soutien et résidence de création : La Machinerie, Arts de la scène à Homécourt
La Compagnie du Bredin est subventionnée par le Ministère de la Culture – DRAC Grand Est


PHOTOS


DOSSIER DE PRESSE


CALENDRIER

5 novembre 2020 > 16 janvier 2021 ‎• Théâtre La Reine Blanche, Paris