Bouba Landrille Tchouda
Cie Malka

ciemalka.com


LE SPECTACLE

Si le battement d’ailes d’un papillon peut déclencher une tornade, il peut aussi l’empêcher. Edward Lorenz…

« Lorsque j’étais plus jeune, mes proches me voyaient comme quelqu’un d’effacé, très timide, souvent en retrait. La plupart du temps j’étais incapable de sortir des sons avec ma bouche, surtout en public.

Et puis… j’ai dansé.
Avec le corps, avec cette arme poétique que j’affûte chaque jour, j’ai appris à exprimer ce qui m’interpelle, ce qui me bouleverse secrètement, à partager mes interrogations, mon regard.
Les gens, les idées, les trajectoires, les corps, les perceptions… L’autre a sa part de responsabilité dans ce que nous sommes, ce que nous faisons et comment nous le faisons. Rien n’est figé, tout bouge, tout se transforme.
Quelle est cette petite voix, dans notre tête, qui parfois nous murmure des idées insensées, nous suggère des rencontres improbables, qui souvent nous déplace et nous font voir les choses autrement ?
Pourquoi nos chemins se croisent, nos esprits se frottent, nos corps s’émeuvent ? Qu’est-ce qui fait que chaque mot, chaque geste porte en lui un potentiel de merveilleux et peut nous emmener, nous et les autres, vers des horizons insoupçonnés ?

Dans Miracles, il n’est pas question de faits inexpliqués attribués à une puissance divine, mais bien de danses et notamment du lien entre ce que nous dansons et ce que nous voyons, entendons, ressentons… Une danse sous influence, en réaction à d’autres éléments. Les corps s’accompagnent, s’éprouvent, se heurtent, et finissent par produire de nouveaux espaces à réinvestir. Dans un dispositif scénique singulier, les trois danseurs accompagnés par un module explorent, dans un va et vient entre l’intime et l’extérieur, la question de l’inter-dépendance, qui nous bouscule tout autant qu’elle nous enrichit. »

Bouba Landrille Tchouda


LA COMPAGNIE

« J’ai besoin de croiser des gens différents au quotidien. Ma danse est inspirée du melting-pot de la société que j’aime observer. »
Bouba Landrille Tchouda

La compagnie Malka poursuit une réflexion en mouvement autour du rapprochement des danses, des langages, des communautés, des hommes, à travers l’énergie des danses urbaines :
« Notre danse est une danse pour dire, une danse d’ouverture et de métissage, une danse au-delà des frontières, une danse qui s’est aussi nourrie des courants qui ont traversé les danses du vingtième siècle. »

Bouba Landrille Tchouda est un danseur intense et un chorégraphe réfléchi. Il aborde la danse sous une multitude de facettes et mène un travail puissant qui mêle le hip-hop, la capoeira et la danse contemporaine. Son parcours métissé, fait de rencontres originales, alimente son exploration des infinies possibilités du langage de la danse, cherchant à en repousser ses limites, à dépasser les barrières de genres. Il collabore avec des artistes aux esthétiques diverses dont la compagnie Accrorap en tant que danseur-chorégraphe ou le chorégraphe Jean-Claude Gallotta avec lequel il crée le duo SMH, et plus récemment avec le Cirque Plume et les Grandes Personnes. Il fait partie de ces danseurs-chorégraphes issus de la mouvance hip hop qui a su développer une écriture chorégraphique contemporaine singulière.

Le chorégraphe est nommé Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres en 2015. Il créé Boomerang à la Maison de la danse à Lyon en 2016, où il est artiste associé (saison 2016/2017).

En 2019, Bouba crée un portrait chorégraphique, J’ai pas toujours dansé comme ça. Avec la complicité artistique du metteur en scène Nasser Djemaï.

Avec Miracles, créé  en 2020 dans un contexte de crise sanitaire, le chorégraphe défend l’idée d’une danse sous influence, en réaction à d’autres éléments, à l’autre… un spectacle sensible et humaniste.

Les tournées nationales et internationales qu’il effectue lui permettent aujourd’hui de se positionner en tant que chorégraphe au-delà de nos frontières.


L’ÉQUIPE

Pièce pour 3 danseurs – création 2020

Direction artistique – chorégraphie : Bouba Landrille Tchouda
Danseur·euses : Annelise Pizot, Razy Essid (fever), Noah Mgbélé Timothée (ekilibro)
Assistante chorégraphique : Lyli Gauthier
Composition musicale : Yvan Talbot
Scénographie : Rodrigue Glombard
Lumières : Fabrice Crouzet
Costumes : Claude Murgia

Production : Compagnie Malka
Coproduction : Théâtre le Rive Gauche, St-Etienne-du-Rouvray – le Théâtre Municipal de Grenoble
Soutiens : Théâtre de Prémol, Grenoble, le CDCN Le Pacifique, Grenoble, la MC2, Grenoble, le CCN2, Grenoble


DOSSIER DE PRESSE


PHOTOS

©Camille Triadou


CALENDRIER 2021/2022

16 novembre • Maison de la Culture de Créteil dans le cadre du festival Kalypso
18 > 19 novembre • Théâtre Municipal de Grenoble
8 > 10 avril • Théâtre des Quartiers d’Ivry