COMPAGNIE (S)-VRAI

www.s-vrai.com


Le projet

SE CONSTRUIRE est la reconstitution d’une enquête sur le quartier des Beaudottes à Sevran et ses habitants. Dans un futur proche, Jana et Stéphane sont contraints de s’entretenir à distance avec des témoins pour dessiner le paysage social d’un territoire où ils n’iront pas. Depuis leur salon, traversés par les voix des habitants et le flot d’images sur leur écran plasma, ils sont en perpétuelle réécriture de la mythologie d’une cité. Dans une plongée entre hyperréalisme et science-fiction, un couple (réel), incapable de communiquer avec leur propre enfant cloîtrée dans sa chambre, tord avec humour et jubilation les clichés sur la construction familiale et les quartiers sensibles.  


ENQUÊTE EN TERRITOIRE FANTASMÉ

En adoptant le regard oblique que permet la dystopie, Jana Klein et Stéphane Schoukroun poursuivent une recherche de théâtre documentaire et donnent une vision intime de la vie dans les quartiers.
Avec SE CONSTRUIRE, ils poursuivent une recherche sur la construction en banlieue parisienne initiée par Stéphane Schoukroun et la compagnie (S)-Vrai lors d’une résidence aux Ateliers Médicis en 2017/2018 – première étape qui avait donné lieu à la création de Construire, spectacle d’ouverture du Lieu Ephémère des Ateliers Médicis à Clichy-sous-Bois www.s-vrai.com/projets-realises/construire
A l’origine et en cohérence avec la démarche du Théâtre de la Poudrerie, Stéphane et Jana devaient faire une enquête de terrain. Ils s’apprêtaient à aller à la rencontre des habitants et notamment, des jeunes du quartier des Beaudottes. Le confinement les a obligés à modifier leur façon de travailler et à trouver un nouveau protocole. Depuis le 16 mars 2020, ils ont donc fait une série d’entretiens téléphoniques. Ils ont parlé de liens familiaux, de modèles et de clichés persistants, de rap, de la place des écrans dans nos vies, des langues et du langage, d’argent, de drogue et de religion. Ils ont entendu comment la situation sanitaire, sociale et politique exacerbait les inégalités existantes. C’est le montage de ces témoignages d’habitants d’un quartier stigmatisé et des récits sur la transformation de notre quotidien dans une situation historique qui constituera la matrice d’une écriture documentaire progressivement contaminée par la SF. Confrontés à l’isolement imposé par une pandémie planétaire et à une enfant (réelle ou imaginaire) cloîtrée dans sa chambre, Jana et Stéphane se jouent des clichés de leur couple (réel). Ils mènent une enquête à distance sur un territoire fantasmé et la mythologie de la banlieue. Dans leur salon standard, ils tentent de sonder le secret des liens familiaux à travers les confidences téléphoniques qu’ils recueillent et qui les renvoient à leurs propres difficultés de dialogue avec leur fille préadolescente. À travers le prisme trouble de l’intime, ils inventent un théâtre de crise drôle et féroce, écrivant au plus près du réel et plongeant dans la sidération du présent pour y trouver la source d’un décalage jubilatoire.

PRODUCTION-DISTRIBUTION

Conception/Écriture/Mise en scène Stéphane Schoukroun
Conception/Écriture/Dramaturgie Jana Klein
Jeu Jana Klein et Stéphane Schoukroun
Création sonore Pierre Fruchard
Création vidéo Frédérique Ribis Production Compagnie (S)-Vrai et Théâtre de la Poudrerie Avec le soutien de la Ville de Sevran et de l’ANCT dans le cadre du dispositif « Cités éducatives ». Ce texte est lauréat de l’aide à la création de textes dramatiques ARTCENA.
 

PHOTOS


© Nataniel Halberstam


© S-Vrai


DOSSIER DE PRESSE


CALENDRIER 2020

Date de création : 25 septembre 2020 au Théâtre de la Poudrerie 30 représentations, en appartement, sur les périodes suivantes (adresses et dates et horaires à préciser)
– Du 25 au 27 septembre 2020
– Du 15 au 18 / 22 au 25 octobre 2020
– Le 31 octobre et le 1er novembre 2020
– Puis février et septembre 2021