direction Simon Delétang

www.theatredupeuple.com


LENZ EN ITINÉRANCE SUR LE TERRITOIRE

4e et dernière tournée dans les villages du 25 octobre au 30 novembre 2021

Pour la quatrième année consécutive, le projet Lenz, une marche à travers les Vosges repart en tournée dans les villages afin de jouer dans des communes éloignées des lieux de diffusion culturelle habituels sur le territoire du Parc naturel régional des Ballons des Vosges. Au programme pour cette ultime tournée : huit représentations, plus de cent kilomètres de marche sur les sentiers vosgiens et une reprise des dates dans les Vosges alsaciennes qui n’ont pas pu se tenir l’année dernière en raison de la crise sanitaire.

Au rythme quotidien de la randonnée, Simon Delétang se rend de village en village et présente le soir dans un lieu d’étape le texte mythique de Georg Büchner. Acteur et metteur en scène de ce spectacle, Simon Delétang va à la rencontre des habitants du territoire avec cette carte de visite poétique. Marqueur de son projet à Bussang, il développe ici une nouvelle manière de faire du théâtre en décentralisation.

En savoir +

#PHOTOS

©Christophe Raynaud de Lage

#DISTRIBUTION

Le texte Lenz de Georg Büchner, traduction Georges-Arthur Goldschmidt est publié aux éditions Vagabonde
Mise en scène, scénographie et jeu Simon Delétang
Lumières Sylvain Tardy
Son Nicolas Lespagnol-Rizzi
Costumes Marie-Frédérique Fillion
Regard complice Anthony Poupard
Régie générale Nicolas Hénault

#PRODUCTION

Le projet Lenz, une marche à travers les Vosges est initié par le Théâtre du Peuple – Maurice Pottecher en coopération avec le Parc naturel régional des Ballons des Vosges depuis 2018.

En partenariat :
– sur la SAISON 4 avec Chez Narcisse, la compagnie de théâtre du le Plateau Ivre, les communes de Vagney, du Val-d’Ajol, de Liézey, de Plainfaing et la Communauté de Communes des Hautes Vosges.
– sur le SAISON 3 (report en 2021) avec les communes de Thannenkirch, de Metzeral et les Communautés de communes de la Région de Guebwiller, de la vallée de Munster, les associations Le Jardin du Livre et les Amis du Taennchel-Thannenkirch, l’Atre de la Vallée-Domaine du Beubois-Orbey.

#CALENDRIER

Lundi 25 octobre, 20 h, Espace Saint-Hubert à VAGNEY
Mercredi 27 octobre, 20 h, Cinéma Noiregoutte à PLAINFAING
Vendredi 29 octobre, 20 h, Église de LIÉZEY
Mardi 2 novembre, 20 h, Chez Narcisse au VAL-D’AJOL
Samedi 27 novembre, 20 h, salle des fêtes de THANNENKIRCH
Dimanche 28 novembre, 19 h, salle des fêtes de METZERAL
Lundi 29 novembre, 20 h, Château de la Neuenbourg à GUEBWILLER
Mardi 30 novembre, 20 h, Domaine du Beubois à ORBEY


ANÉANTIS À LA COMÉDIE-FRANÇAISE

À sa création en 1995 au Royal Court Theatre, la pièce provoque un véritable choc dans le paysage théâtral en faisant jaillir la question de la représentation de la violence en pleine actualité de la guerre de Bosnie-Herzégovine.

Pour le metteur en scène Simon Delétang, directeur du Théâtre du peuple à Bussang, aujourd’hui, vingt-cinq ans après, le temps de la polémique a passé et il nous est enfin permis de nous concentrer sur le poème. Il revient à la version anglaise où Sarah Kane inscrit les didascalies au même niveau que les dialogues, ce qui lui permet de rompre totalement avec les codes de jeu naturaliste pour dire et faire entendre la guerre, le sexe, le cannibalisme, mais aussi le besoin désespéré d’amour des personnages. De la chambre d’hôtel dans laquelle Ian et la jeune Kate passent leur nuit agitée jusqu’aux décombres après l’arrivée explosive du soldat, l’action prend lieu dans une scénographie inspirée des périactes du théâtre antique permettant des changements d’espace rapides pour répondre au défi lancé par l’autrice dans cette pièce. Tout cela confère à faire ressortir la puissance tragique de l’écriture, son « autorité étrange, presque hallucinatoire » qui vient, selon Edward Bond, « du centre de notre humanité et de notre très ancien besoin du théâtre ».

En savoir +


©Stéphane Lavoué

#DISTRIBUTION

Texte Sarah Kane
Traduction : Lucien Marcha
Mise en scène et scénographie : Simon Delétang
Costumes et assistanat à la scénographie : Aliénor Durand
Lumières : Mathilde Chamoux
Musiques originales et son : Nicolas Lespagnol-Rizzi

Avec la troupe de la Comédie-Française :
Christian Gonon | Ian
Loïc Corbery | un soldat
Élise Lhomeau | Kate
Sylvia Bergé | voix off

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté

En partenariat avec le Théâtre du Peuple – Maurice Pottecher
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

Durée : 1h10

#CALENDRIER

10 novembre > 5 décembre | Studio-Théâtre de la Comédie-Française


REPÈRES

#126 ANS DE THÉÂTRE À BUSSANG
Par l’art, pour l’humanité », telle est la devise gravée sur le fronton de ce haut lieu du théâtre populaire fondé par Maurice Pottecher en 1895 dans son village lorrain à la lisière de l’Alsace. Classé monument historique depuis 1976, le Théâtre du Peuple est aujourd’hui connu dans le monde entier pour son fond de scène qui s’ouvre sur la forêt vosgienne. Mais la notoriété du lieu doit autant à la majesté du site qu’à la force et l’originalité des spectacles inédits qui y sont présentés. Depuis l’origine, acteurs amateurs et professionnels jouent ensemble l’été sur la scène de Bussang. Jusqu’en 1971, Pierre Richard-Willm, héritier spirituel de Maurice Pottecher poursuit la direction artistique. Puis, différents metteurs en scène assument la direction du Théâtre.

#UN NOUVEAU DIRECTEUR, UN NOUVEAU PROJET
Simon Delétang est nommé à la direction du Théâtre du Peuple en octobre 2017. Le projet sur lequel il a été choisi est un projet humaniste, centré sur les grandes oeuvres de la littérature dramatique contemporaine et du passé. Un théâtre d’art pour tous, qui se déclinera tout au long de l’année pour aller à la rencontre des publics avec des formes exigeantes et des propositions de formation diversifiées à destination des amateurs, en vue de leur participation au spectacle de l’été que Simon Delétang mettra en scène. « Lorsqu’un arbre est magnifique, il n’est point une branche qui ne participe à sa grandeur. » Cette phrase de Maurice Pottecher, le fondateur du lieu guide les pas de Simon Delétang à Bussang et lui fait porter une attention particulière à chacune et à chacun, ainsi qu’à chaque action menée en lien avec son projet.

#SIMON DEL
ÉTANG
Portrait Simon Deletang © J.-L. Fernandez

ENTRE VILLES ET CAMPAGNES : SIMON DELÉTANG SE NOURRIT DE SINCÉRITÉ, D’EXIGENCE ET DE BEAUTÉ

Simon Delétang est né en 1978 et a grandi dans le Limousin où il découvre le théâtre grâce au Festival de Bellac où il réside, et au centre dramatique national de Limoges. Il passe une licence en études théâtrales à l’Université Censier Paris III et fait ensuite partie de la 61e promotion de l’ENSATT dont il sort en 2002. Puis, il intègre l’Unité nomade de mise en scène du Conservatoire national supérieur d’art dramatique entre 2005 et 2007. Il est aujourd’hui metteur en scène, comédien, scénographe et directeur de théâtre.

Depuis vingt ans il met en scène de nombreux spectacles pour lesquels il signe à la fois la mise en scène et la scénographie. Il aime défendre les écritures d’aujourd’hui tout en créant des ponts esthétiques avec l’histoire des arts, de la renaissance à la performance contemporaine, dans une quête de formes accessibles à tous.
Ses spectacles sont présentés sur des scènes de théâtre prestigieux (Comédie-Française, Théâtre National de Strasbourg, La Colline – Théâtre national, centres dramatiques nationaux…) comme dans des endroits atypiques (églises, gymnases, salles des fêtes, foyers, …). Apportant frénésie dans les villages et découverte dans les villes, Simon Delétang navigue aisément entre les publics, conciliant exigence artistique et adresse au plus grand nombre.

Fervent défenseur du service public il aime s’engager et accompagner les équipes au sein des institutions dédiées à la création et à la diffusion artistique. A tout juste trente ans il dirige en 2008 le théâtre Les Ateliers-Lyon (aujourd’hui sous l’égide du Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon) et depuis 2017, le Théâtre du Peuple – Maurice Pottecher à Bussang.

Ses dernières créations comprennent : Notre besoin de consolation est impossible à rassasier de Stig Dagerman (2020), Suzy Storck de Magali Mougel (2019) spectacle créé au Théâtre du Peuple et en tournée dans toute la France. Mais aussi La Maison de Julien Gaillard, création à La Colline – Théâtre national (2018), Tarkovski, le corps du poète de Julien Gaillard, création au Théâtre National de Strasbourg (2017), Un fils de notre temps d’Ödön von Horvath, création aux Célestins Théâtre de Lyon (2015), mais aussi On est les Champions de Marc Becker qui a tourné de 2007 à 2012 (plus de cent dates dans les villages et dans sept départements).

Par ailleurs, il a mis en scène également Construire un feu de Jack London, Comme je suis drôle on me croit heureux d’après Edouard Levé, Le Guide du Démocrate d’après Eric Arlix et Jean-Charles Massera, Jeunesse sans dieu d’Ödön von Horvath, Chef-d’oeuvre de Christian Lollike,  Angoisse cosmique de Christian Lollike, Der Misanthrope d’après Molière, Goethe et Georges Bataille, Le 20 Novembre de Lars Norén, Manque de Sarah Kane, For ever Müller d’après l’oeuvre et les entretiens accordés par Heiner Müller, Froid de Lars Norén, Shopping and Fucking de Mark Ravenhill, Petit camp d’après Pierre Mérot, Woyzeck de Georg Büchner, Fairy Queen d’après Olivier Cadiot et Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès.

Il a réalisé une trentaine de mises en espace de textes d’auteurs vivants parmi lesquels Sandrine Roche, Ricci / Forte, Falk Richter, Dirk Laucke, Gesine Dankwart, Marco Calvani, Ivana Sajko, Lukas Bärfuss, Julien Gaillard, Dennis Kelly, Dea Loher, Frédéric Vossier, Claudine Galea…

Très attaché à la question de la transmission, il intervient régulièrement dans les écoles supérieures d’art dramatique (ENSATT, Ecole de la Comédie de Saint Etienne, Ecole du TNB, Ecole du TNS, ERAC, ESAD) mais aussi dans des stages à destination de comédiens professionnels (Chantiers Nomades) et de comédiennes et comédiens amateurs (stages à Bussang).

En 2021, il met en scène une adaptation du roman de Nicolas Mathieu Leurs Enfants après eux créée à Lyon dans le cadre des Nuits de Fourvière puis au Théâtre du Peuple de Bussang avec les élèves de la 80e promotion de l’ENSATT dont il est le parrain et Anéantis de Sarah Kane au Studio-Théâtre de la Comédie-Française.

« Je souhaite que le Théâtre du Peuple existe et soit visible tout au long de l’année, et sorte d’une logique festivalière, éloignée à mon sens des vertus premières de cet établissement. C’est un théâtre qui proposera une activité en deux temps, le printemps/été et l’automne/hiver. Tout ce qui s’y passera sera lié au texte afin de donner du sens quel que soit la forme proposée. Le sens n’empêchant pas la joie et le plaisir de partager un moment privilégié. Cette année 2018 sera très riche, car je vais proposer trois créations et un événement original en fin d’année. » Simon Delétang

#INTERVIEW DE SIMON DELÉTANG


Le Théâtre du Peuple -Maurice Pottecher
40 rue du Théâtre 88540 Bussang
+33 (0)3 29 61 62 47 – Facebookinfo@theatredupeuple.com

©Christophe Raynaud de Lage

©Jean-Louis Fernandez