COMPAGNIE JÉRÔME THOMAS

www.jerome-thomas.fr


LE PROJET

Le mot « azimut » provient du mot arabe  » az- samt » qui signifie chemin au XVème siècle. Il a pour origine l’astronomie et signifie actuellement l’angle horizontal entre le sens d’un objet et une direction de base.

Des compagnies professionnelles du spectacle vivant, indépendantes, implantées en métropole dijonnaise, ont fait le choix de se retrouver et de réfléchir ensemble, suite à la crise sanitaire et à son déconfinement progressif, afin de devenir force de proposition collective.

Leur réflexion se fait dans le souhait d’une collaboration avec la politique publique de la métropole.

Elles se sont réunies dans le désir de partager et de construire, de manière solidaire et mutualisée, un évènement où la diversité de leur pratique pourrait exister en affirmant que leurs différences sont une force qui les unit.

L’événement s’articulerait tel une carte Blanche, de formes IN-SITU vertueuses qui ne dépasseraient pas 50 minutes (hors proposition spéciale). Chaque compagnie pourra présenter, en son nom ou en collaboration artistique une forme, spécialement conçue pour l’évènement ou issue de son répertoire. La résilience donnerait la pulse. Conscientes de l’urgence écologique et sociale, elles souhaitent aussi à travers cette proposition redonner un sens à leur pratique artistique (par la mutualisation, la réduction de l’impact carbone, l’allégement technique…)

Il ne s’agit pas, pour l’instant, de bâtir un nouveau monde, mais un nouveau temps avec de nouvelles temporalités et modalités.

Avec l’esprit d’ouverture comme gouvernail ; les compagnies souhaitent rendre visible leurs échanges et questionnements en invitant le public à des tables rondes et des débats.

Ainsi, cet événement maillera plusieurs temps ;

– diffusion en programmation collégiale de formes résilientes.
– création par l’ouverture du travail des équipes et de leurs pratiques
– agitation positive de rencontres entre débats et initiatives sur notre secteur culturel et son besoin de souffle à nouveau.
– Partage des pratiques et du sens avec les citoyens.

Nous proposons 3 jours de rencontres du 3 au 5 septembre avec certaines compagnies de la Métropole dijonnaise, autour de chantiers de création en cours la journée et de diffusion de forme en répertoire en soirée.

Ces trois jours seront ponctués d’ouvertures de répétitions ouvertes au public, de tables rondes et de spectacles.

5 propositions artistiques en chantier, 3 spectacles et des échanges quotidiens sous forme de débats, dialogues, rencontres sur nos métiers et l’importance de la culture après cette crise sanitaire qui a bouleversé le secteur.

Nous soutenons en une même volonté les écritures contemporaines et les auteurs.

Ces jours et synergies portent un lieu ouvert sur la création artistique, montrent nos cheminements, nos recherches sur des textes et des formes fortes interrogeant notre société. Nous fabriquons et ça se voit, ça se partage.

Tout le projet s’inscrit en une réflexion de fond sur le « comment » continuer à créer en tenant compte des problématiques écologiques, consuméristes et sociales ; créer vertueusement. Sans oublier de redonner place à l’acte de création. Au-delà de manufacturer un produit fini, il s’agirait pour nous de montrer le processus en devenir et de partager cela avec le public.

Nous souhaitons construire ce projet en envisageant tel une maquette. Un événement phare et engageant qui pourra se reconstruire chaque année avec d’autres compagnies de la Métropole dijonnaise, désireuses de présenter sous cette forme leur travail. Une agora qui se transmet et qui met en relief les responsabilités partagées des compagnies, forces de propositions. Une fenêtre ouverte sur leurs puissances d’action, de proposition et de partenariat. Tout cela en un cadre de verdure incroyable, synonyme aussi de détente, de retrouvailles et de partages.


5 compagnies, 18 artistes

ARMO / IDEM COLLECTIF / CES MESSIEURS SERIEUX / COMPAGNIE LES ECORCHES / LES ENCOMBRANTS.


CALENDRIER saison 2020/2021

3 > 5 septembre 2020 – Premier temps fort à Dijon