Johanna Silberstein & Matthieu Roy

www.mmcasares.fr


RENCONTRE LES JEUNES POUSSES LE 9 SEPTEMBRE 2021

Chaque printemps, l’équipe de La Maison Maria Casarès accueille trois à quatre jeunes compagnies de théâtre émergentes à venir répéter leur premier ou deuxième spectacle à la sortie de leur formation professionnelle.

Le 9 septembre prochain seront présentés les projets des compagnies sélectionnées et accompagnées par La Maison !
Découvrez le programme :

11h Marion Lévêque, Vert territoire bleu de Gwendoline Soublin
14h Youn Le Gern-Herry, Eugen de Tankerd Dorst
15h Visite guidée du Logis de la Vergne et de l’installation de l’artiste Joël Andrianomearisoa
15h30 Arnaud Vrech, Hervé Guibert
18h Mathias Zakhar, Les Nuits blanches de Dostoïevski


UN ÉTÉ EN CHARENTE DU 26 JUILLET AU 19 AOÛT 2021

LA PREMIÈRE TROUPE ÉPHÉMÈRE DE LA MAISON
« Chaque été désormais, Le Festival d’Été de La Maison Maria Casarès célèbre spectacles de théâtre, patrimoine, nature et convivialité. Pendant quatre semaines, nous proposons un programme articulé autour de visites patrimoniales, de parcours sonores dans les jardins, de spectacles de théâtre ainsi que de mets et de repas issus de la gastronomie locale.
Lors de cette édition, nous constituons pour la première fois une troupe éphémère : les trois spectacles proposés seront incarnés par une même troupe d’acteurs et mis en scène par trois metteur.e.s en scène différent.e.s implanté.e.s en Nouvelle-Aquitaine (La Rochelle, Poitiers et Limoges) avec une même troupe d’acteurs. Dix artistes – comédien.ne.s et metteur.e.s en scène – réunis ensemble pour faire vivre chaque moment de ce Festival, pour partager avec les spectateurs leur amour du théâtre et des textes, s’inscrivant dans les pas de l’illustre hôte de ce Domaine.  »
Johanna Silberstein & Matthieu Roy

AU PROGRAMME

VISITE CONTÉE
Fragments d’autre : la correspondance entre Maria Casarès et Albert Camus
Partez à la découverte de la correspondance amoureuse entre Maria Casarès et Albert Camus. Équipé d’un casque audio, vous pourrez à votre rythme parcourir cette promenade qui vous conduira à différents points du parc. À chaque étape, vous écouterez un échange entre les deux amants qui laissera place à la musique d’Aurélien Dumont et vous accompagnera à chacun de vos pas.
Un parcours sur les terres de Maria Casarès, à la rencontre de ces deux monstres sacrés du théâtre et des lettres. Une expérience intime et envoutante.

Distribution
Mise en voix Matthieu Roy | Avec Johanna Silberstein et Philippe Canales | Enregistrement des voix Grégoire Leymarie | Composition musicale Aurélien Dumont | Réalisateur en informatique musicale Étienne Démoulin | avec l’ensemble L’Instant donné et le quatuor Opus 333 | En coproduction avec l’IRCAM et le soutien technique de l’Abbaye aux Dames de Saintes.

VISITE GUIDÉE
Mémoires du Logis de la Vergne, carte blanche à Joël Andrianomearisoa
Accompagné d’un guide et en groupe, les visiteurs partiront à la découverte de l’histoire du Logis de la Vergne et particulièrement du parcours de Maria Casarès : sa vie d’artiste, de réfugiée, de femme du XXème siècle. Au delà des traces laissées par son illustre propriétaire, cette visite sera également l’occasion de découvrir l’œuvre de l’artiste plasticien, Joël Andrianomearisoa.

Distribution
Commissaire d’exposition Marie-Cécile Zinsou | Écriture et direction de la visite Johanna Silberstein et Matthieu Roy | Artiste invité Joël Andrianomerisoa

GOÛTER-SPECTACLE
Allez, Ollie…à l’eau !
Mamie Olive, une arrière-grand-mère presque impotente mais qui a été championne olympique de natation au JO de Londres de 1948, rencontre son arrière petit-fils Oliver… qui a peur de l’eau !
Une rencontre qui semble bien mal commencer ; quoi de commun entre ce petit garçon plein d’énergie et son arrière-grand-mère, convalescente suite à une fracture de la hanche, qui par-dessus le marché lui prend sa chambre sous le prétexte qu’elle ne peut pas monter un escalier… Mais c’est sans compter sur les ruses de Mamie Olive pour aider Ollie à se jeter à l’eau.
Et si ce qui semblait les éloigner finissait par les rapprocher ?
Pour le Festival d’Été, Odile Grosset-Grange adapte en extérieur son spectacle créé en 2014.

Distribution
de Mike Kenny | Traduction Séverine Magois | Mise en scène Odile Grosset-Grange | Scénographie
Marc Lainé | Distribution Odile Grosset-Grange et Anthony Jeanne | Scénographie Marc Lainé

APÉRO-SPECTACLE
C.R.A.S.H. d’après l’affaire dite de Tarnac
En 2008, explose dans les médias une affaire qualifiée immédiatement de terroriste : un groupuscule d’ultra-gauche implanté en Corrèze aurait saboté les caténaires d’une ligne TGV.
Il s’ensuit un des plus grands scandales judiciaires de ces vingt dernières années.
Si cette affaire a autant marqué les esprits, c’est qu’elle fut médiatique avant même que la Justice ait eu le temps de s’en saisir. Elle est devenue un « pure » produit de notre époque : produit de communication d’une politique d’État et produit de journalistes en mal de sensation.
Dans ce spectacle, nous traverserons les différentes étapes du procès de cette « Affaire Tarnac ».
Avec un humour acerbe, nous tenterons de mettre en lumière la situation ubuesque dans laquelle ont été entrainés les accusés mais aussi le système judiciaire.

Distribution
Écriture et mise en scène Sophie Lewisch (Jeunes Pousses 2019) | Dramaturgie Mariette Navarro |
Distribution Nadine Bechade, Emmanuel Bodin, Florentin Martinez, Charles Pommel, Sophie Lewisch

DÎNER-SPECTACLE
Martyr
Adolescent comme les autres, Benjamin sème la pagaille dans son lycée.  Pris d’une crise mystique qu’il revendique haut et fort, ses idées extrémistes bouleversent sa mère, ses camarades et son lycée tout entier. Seule sa professeur de biologie tente de le ramener à la raison en s’engageant à analyser à son tour les écritures saintes et à lui répondre argument contre argument.
Les filles peuvent-elles aller en bikini au cours de natation ? Les cours d’éducation sexuelle ont-ils leur place dans un établissement scolaire ? Et la théorie de l’évolution dans les cours de sciences naturelles ? Petit à petit, Benjamin se drape dans ses habits de « martyr », révélant les failles béantes des systèmes d’éducation familiaux, scolaires et même théologiques dépassés alors par le cours des événements.
Avec un humour glaçant et des personnages hauts en couleur, ce spectacle nous invite à voir les insidieux rouages dans lesquels l’extrémisme tisse sa toile auprès des plus jeunes et la difficulté à y faire barrage.
En rire, pour tenter, peut-être, de mieux s’en prémunir.

Distribution
de Marius von Mayenburg | Traduction Laurent Mulheisen | Mise en scène Matthieu Roy | Distribution
Nadine Bechade, Clément Bertani, Emmanuel Bodin, Anthony Jeanne, Sophie Lewisch, Florentin Martinez, Charles Pommel, Johanna Silberstein
Ce spectacle a été créé dans une première version en janvier 2014 au TAP, Théâtre et Auditorium de Poitiers. Il est repris exceptionnellement pour le Festival d’Été 2021 avec une nouvelle distribution.

DOSSIER


LE DOMAINE DE LA VERGNE

En 1961, un an après la mort tragique d’Albert Camus dans un accident de voiture, Maria Casarès achète le domaine de La Vergne, ancienne ferme fortifiée remontant au 12ème siècle au bord du fleuve Charente, à Alloue. Ces cinq hectares de terre et ces quatre corps de bâtiment deviennent son refuge loin du « bûcher théâtral » parisien comme elle le qualifie elle-même. Cette exilée espagnole – Maria Casarès a fui la dictature de Franco en 1936 avec sa famille – choisit enfin une terre où s’ancrer et où se reconstruire après la disparition du grand amour de sa vie. Pendant les trente-cinq années qui suivirent, sa vie de comédienne reconnue comme une des plus grandes de sa génération sera rythmée par ses séjours à La Vergne.

En 1996, elle y décède. Quelques jours avant sa mort, elle rédige un testament léguant son domaine et tout ce qu’il contient à la commune d’Alloue pour remercier la France d’avoir été une terre d’accueil lors de sa fuite avec les siens loin de la dictature de Franco.

La Maison Maria Casarès : un engagement artistique sur le territoire de la Charente Limousine

Le domaine de La Vergne devient au fil des années La Maison du comédien, puis La Maison Maria Casarès, un lieu dédié à la création et à l’écriture théâtrale pour honorer l’héritage de la comédienne. La Maison Maria Casarès est depuis 2008 Centre culturel de rencontre (Label d’état regroupant les lieux de patrimoine vivant) et Maison des Illustres depuis 2011.

Au cœur de la Charente Limousine, lovée entre des terres d’élevages, La Maison Maria Casarès se trouve à 45mn de toute agglomération, au centre d’un triangle entre Poitiers, Angoulême et Limoges dans le nord de La Nouvelle-Aquitaine. Cette institution se trouve au cœur d’un territoire rural dit « zone blanche » selon les cartographies de la Région Nouvelle-Aquitaine et du Ministère de la Culture. En effet, il s’agit d’une zone enclavée et prioritaire offrant peu d’offre culturelle. Soutenir les activités et le rayonnement de La Maison Maria Casarès constitue un véritable enjeu de service public pour ce territoire.

©Christophe Raynaud de Lage


DES ARTISTES

Matthieu Roy fonde la Cie du Veilleur en 2007 dès sa sortie de l’École du Théâtre National de Strasbourg. Aux côtés de Johanna Silberstein, ils travaillent essentiellement à la création de textes inédits d’auteurs vivants (Elfriede Jelinek, Christophe Pellet, Mariette Navarro, Gustave Akakpo, Marius von Mayenburg, Fabrice Melquiot, Alexandra Badea… Avec leur ensemble artistique implanté à Poitiers, en Nouvelle Aquitaine, ils développent un théâtre immersif accessible à tous les publics.

>> Retrouvez l’actualité du Veilleur®

 


UN SITE POLYCULTUREL OUVERT AU RYTHME DES SAISONS

Dirigée depuis janvier 2017 par Johanna Silberstein et Matthieu Roy, comédienne et metteur en scène, le projet de La Maison Maria Casarès s’articule autour de 4 axes essentiels : le théâtre, le patrimoine architectural, le paysager et la pédagogie. Il se déploie sur le rythme des quatre saisons.

Les Jeunes Pousses du printemps 

La Maison Maria Casarès accueille au printemps des jeunes compagnies de théâtre émergentes à venir répéter leur premier spectacle à la sortie de leur formation ainsi que des auteurs dramatiques français et étranger à venir écrire. Nous proposons également des ateliers de pratique artistique à destination du public scolaire mais également à des étudiants en Arts du spectacle ainsi qu’à des professionnels du spectacle vivant.

Festival d’été

Durant l’été, le Domaine de la Vergne verdoyant au bord de la Charente déploie toute sa magnificence et ses paysages. Il donne envie de s’arrêter quelques temps dans cette nature pour un moment de contemplation devant la beauté de ces bâtiments. Se promener, boire un verre, voir un spectacle pour petits ou grands, laissez-vous surprendre par nos activités estivale !

Chaque année, l’équipe propose une programmation articulée autour du patrimoine, du théâtre et de la gastronomie locale. Les Dîner-spectacles alternent avec les pièces jeunes publics qui se terminent par un goûter. La buvette propose bière locale et thé glacé avant d’accueillir l’Apéro-spectacle.
Ces moments artistiques, gustatifs et conviviaux favorisent l’échange et la rencontre avec les artistes mais aussi entre les spectateurs.

Installez-vous dans les transats pour discuter ou lire un livre pendant que les enfants profitent des jeux à disposition dans le parc.
Loin de la clameur des festivals, prenez le temps de la rencontre à La Maison Maria Casarès !

L’automne en création

À l’automne, des compagnies reconnues profitent des conditions privilégiées du domaine pour répéter leur spectacle loin de la clameur des villes (tout comme Maria Casarès aimait venir y répéter ses rôles). Dans un souci d’ouverture du territoire à l’international, nous accueillons également une compagnie étrangère qui vient travailler à une nouvelle pièce et rencontrer les habitants.

L’hiver, essaimer le territoire

À partir de mi-novembre, le domaine de La Vergne se fait plus rude : le vent souffle et l’humidité de la Charente saisit. Avant de fermer nos portes pour quelques semaines, nous partons essaimer le territoire avec des spectacles de proximité : nous jouons à domicile, dans les médiathèques, les écoles ou les salles polyvalentes apportant ainsi au plus près des habitants une offre de spectacle de qualité pour petits et grands.


Maison Maria Casarès – Centre culturel de Rencontre et Maison des Illustres
Domaine de Lavergne
16 490 Alloue
+33 (0)5 45 31 81 22 / contact@mmcasares.fr
www.mmcasares.fr