Les Chiens Andalous / Marion Conejero


LA PIÈCE

Le sujet du cours d’histoire : l’autocratie et le IIIème Reich. Pour faire comprendre aux lycéens la mise en place progressive d’un régime totalitaire, un professeur d’histoire décide de mener en classe une expérience grandeur nature. « La Vague » avec son symbole, son salut et ses règles voit le jour. Mais ce qui n’était à la base qu’un simple jeu va gagner de l’ampleur et échapper à tout contrôle.

Adaptée du roman de Todd Strasser, du film de Dennis Gansel et de l’histoire vraie de Ron Jones, la nouvelle création de Marion Conejero met à nu les mécanismes d’embrigadement et de manipulation sur une jeunesse en manque d’avenir.

La Vague © Tanguy Mendrisse


> CONSULTER LE DOSSIER


NOTE D’INTENTION

« Fin 2020, l’équipe du Théâtre de Thouars me montre une photo d’un discours d’Himmler prononcé en 1944 dans la salle dans laquelle nous venions de répéter. J’ai été saisie par l’antagonisme des deux époques. Heureuse d’être dans ce théâtre à la mienne. Et bousculée par la vérité de la Grande Histoire qui nous enseigne qu’elle est faite de cycles et que, bien qu’apprise douloureusement, la leçon s’oublie au fil des ans. Depuis l’épidémie de Covid-19 notre jeunesse est encore plus fragilisée. Elle manque de promesses et de joie. Elle recherche un avenir dans lequel s’épanouir mais qui apparaît être à court d’espoir. En quête de guide, manipulable. Aisé, alors pour les extrêmes de s’engouffrer dans les brèches. C’est pourquoi j’ai décidé d’adapter La Vague, convaincue de la vivacité du sujet dans notre société actuelle. »

Marion Conejero, décembre 2021


CALENDRIER 2024

– 5 juillet : Festival au Village – Brioux-sur-Boutonne
– 22 juillet > 17 aout : Festival d’été de La Maison Maria Casares – Alloue
– 10 octobre : Théâtre de Thouars, Scène conventionnée